Thursday, December 2, 2021
Thursday, December 2, 2021
Get the Daily
Briefing by Email

Subscribe

Communiqué: Israël est champion du monde de la vaccination et on ne le lui pardonne pas (Jan 8, 2021)

Citation de la Semaine:
“100.000 Français vaccinés contre le Covid19. 99.500 en Israël, 500 en France.

 

Articles Suggérés

 

 

This illustration, created at the Centers for Disease Control and Prevention (CDC), reveals ultrastructural morphology exhibited by coronaviruses. The illness caused by this virus has been named coronavirus disease 2019 (COVID-19). (CDC Illustration) (Source Health.MIL)

Comment Israël est devenu le champion du monde de la vaccination contre le Covid-19

JACK GUEZ / AFP

LEXPRESS.fr avec AFP .janvier 2021.

La presse internationale souligne le succès d’Israël dans son plan de vaccination contre le COVID-19
30 décembre 2020, rakbeisrael.buzz

 

Les vaccins : quand le succès d’Israël dérange

Michèle MAZEL
benillouche.blogspot.com, 2 janvier 2021

 

Aperçu de l’actualité


Comment Israël est devenu le champion du monde de la vaccination contre le Covid-19

JACK GUEZ / AFP

LEXPRESS.fr avec AFP .janvier 2021.

En seulement deux semaines, Israël a vacciné plus d’un million de personnes. Le ministère de la santé affirme qu’environ un cinquième des neuf millions d’habitants aura reçu sa double injection “d’ici fin janvier”.

Des Israéliens arrivent pour recevoir un vaccin contre le Covid-19 à Tel-Aviv, le 3 Janvier.
 

Si les campagnes de vaccination ont débuté depuis quelques semaines maintenant dans de nombreux Etats, tous les pays n’avancent pas au même rythme. Pour l’heure, la France est particulièrement à la traîne (432 personnes vaccinées au 2 janvier, d’après le site indépendant covidtracker, qui compile les chiffres des autorités sanitaires), tandis qu’Israël fait la course en tête avec l’administration d’une première dose à 12% de ses citoyens, et 41% des plus de 60 ans. 

La campagne de vaccination nationale a été lancée le 19 décembre à cadence forcée par Benjamin Netanyahu. Le Premier ministre, actuellement en campagne électorale, avait été vacciné en direct à la télévision, avec le vaccin Pfizer-BioNtech. Vendredi, un million de personnes avaient reçu leur première injection, selon le bureau du Premier ministre. Et les projections sont tout aussi optimistes. 

Le directeur général du ministère de la Santé, Hezi Levi, a affirmé ce dimanche qu’environ un cinquième des neuf millions d’habitants d’Israël – en commençant par le personnel soignant et les plus de 60 ans -, auraient reçu leur double injection “d’ici fin janvier”. “Nous devrions ainsi avoir inoculé deux millions de résidents”, a-t-il précisé sur la radio publique Kan. À noter que pour l’heure, les territoires palestiniens occupés n’ont pas accès au vaccin. 

Des SMS aux patients

Plusieurs éléments peuvent expliquer cette cadence impressionnante, qui n’a pas empêché un troisième confinement. L’une des principales raisons est le système de santé israélien, relève la presse anglophone. Tous les citoyens doivent s’enregistrer auprès de l’une des quatre caisses médicales (HMO) du pays et les données sont numérisées. Cela permet de contacter et d’informer facilement l’ensemble de la population. Ainsi, comme l’explique Les Echos, les caisses médicales ont envoyé des SMS à tous leurs patients, âgés de plus de 60 ans ou à risque, pour qu’ils fixent un rendez-vous afin de se faire vacciner. 

Le pays avait également commencé tôt les négociations avec les fabricants des vaccins, a rappelé le ministre de la santé Yuli Edelstein. Le Parisien rapporte que selon la presse locale, les doses auraient été achetées 43 % au-dessus du prix du marché afin d’être servi en priorité et à profusion. Le journal Les Echos souligne qu’Israël a acheté 14 millions de doses auprès de Moderna et de Pfizer (un contrat a été signé avec Moderna dès juin, bien avant la fin des essais cliniques), permettant de vacciner 7 millions de personnes, alors que le pays compte 9 millions d’habitants. 

Le gouvernement a aussi voulu convaincre la population de se faire vacciner, d’une part en lançant une campagne contre la désinformation sur la vaccination, d’autre part en proposant la mise en place d’un passeport vert, qui permettrait aux personnes vaccinées de se rendre dans les lieux culturels ou au restaurnt par exemple, ajoute The Guardian.  

Mais Israël pourrait bien être freiné dans sa lancée à cause d’un manque d’approvisionnement. Comme l’indique RFI, il y aurait suffisamment de vaccins pour faire le rappel des plus de 60 ans qui ont déjà été reçus la première injection, mais pas pour vacciner le reste de la population. Israël pourrait toutefois recevoir une partie des doses de vaccins Moderna en janvier plutôt qu’en mars comme cela était initialement prévu, rapporte The Times of Israel

Article original

 


La presse internationale souligne le succès d’Israël dans son plan de vaccination contre le COVID-19

30 décembre 2020, rakbeisrael.buzz

 

La presse internationale consacre une large couverture au succès israélien dans la campagne de vaccination contre l’épidémie de coronavirus et le compare à la lenteur des pays européens à accéder aux vaccins fournis par l’association Biontech-Pfizer.

« Champion du monde: pourquoi Israël parvient-il à vacciner beaucoup plus vite que nous? », a souligné le quotidien allemand Bild dans un article qui montrait des camions frigorifiques contenant une seule boîte de vaccins, énumérant les « cinq principales erreurs liées à la commande des vaccins allemands ».

Parmi eux, il a cité le recours de l’Allemagne au programme d’approvisionnement conjoint de l’Union européenne et la signature d’un contrat contraignant avec Biontech-Pfizer scellé en novembre. Dans ce contexte, la presse allemande a mis en doute le manque de garanties légales pour l’approvisionnement en vaccin de cette population.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a recueilli les éloges de la presse mondiale pour le programme israélien presque contrairement aux critiques adressées au gouvernement israélien pour la série de restrictions mises en place pour réduire le taux d’infection.

«  » Champion du monde « : voici à quoi ressemble la campagne de vaccination israélienne dans les médias mondiaux », s’est vanté Netanyahu via son compte Twitter.

Le journal « De Walt » n’a pas épargné les critiques du gouvernement allemand pour sa gestion de l’achat de vaccins contre le COVID. « Alors qu’en Allemagne nous devons attendre des mois pour le vaccin, Israël a évolué à un rythme accéléré », a été rapporté dans un article de presse consacré à la campagne de vaccination israélienne.

L’Allemagne devrait recevoir environ 3 à 4 millions de doses de vaccin fabriquées par Pfizer-Biontech d’ici la fin janvier. Cela se compare aux près de 5 millions de doses qui seront reçues en Israël à cette date, dont la plupart ont déjà été fournies et sont utilisées par les HMO dans leurs campagnes de vaccination. Les données indiquent que la population de l’Allemagne est neuf fois plus élevée que celle d’Israël.

« Israël a l’intention de vacciner 60% de la population d’ici mars », a rapporté la chaîne de télévision publique allemande ARD de Tel Aviv. « En Allemagne, cet objectif ne sera pas atteint d’ici la fin de l’été », a-t-il ajouté.

Le réseau a également signalé que le « facteur décisif » est le fait qu’Israël a obtenu des millions de vaccins qui seront suffisants pour la population relativement petite. «Dans les semaines à venir, d’autres vaccins Pfizer-Biontech seront disponibles en Israël.

La critique est augmentée par le fait que le vaccin a été développé dans les laboratoires Biontech de la ville de Mayence, près de Francfort, avec l’aide des connaissances médicales et universitaires allemandes et même avec une subvention de plus de 150 millions d’euros du gouvernement fédéral pour aider à le développer. Les médias ont rapporté que le paysage pourrait changer avec le début de la livraison des vaccins « Moderna » et « Astra-Zeneca » (dont la vaccination est approuvée au Royaume-Uni cette semaine), mais on ne sait pas quand cela se produira.

La principale raison pour laquelle Israël peut vacciner sa population plus rapidement est principalement parce que le pays a demandé le vaccin plus facilement, par rapport à l’Union européenne », a indiqué le site Internet du magazine Focus à ses lecteurs, selon la presse. «Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a personnellement appelé le PDG de Pfizer.

Les médias européens ont également rapporté l’intention d’Israël d’établir un système de « passeport vert » qui permettra à ceux qui sont vaccinés de voyager à l’étranger et de revenir sans avoir besoin de s’isoler.

Même au Canada, qui a approuvé l’utilisation du vaccin Pfizer-Biontech avant les Européens et a déjà reçu des millions de doses, la lenteur de la campagne de vaccination elle-même est de plus en plus critiquée par rapport à celle d’Israël.

La chaîne d’information canadienne CTV a écrit sur son site Web que, hier, seuls 50 000 Canadiens avaient été vaccinés, contre 200 000 Américains et plus d’un demi-million d’Israéliens. Les autorités sanitaires des provinces canadiennes ont été critiquées pour avoir travaillé à temps partiel en raison de Noël et du Nouvel An.

Article original


 

Les vaccins : quand le succès d’Israël dérange

Michèle MAZEL
benillouche.blogspot.com, 2 janvier 2021

 

  En Israël, l’encre est à peine sèche sur l’annonce sensationnelle lundi qu’un demi-million de citoyens ont été vaccinés en une semaine, quand la nouvelle tombe :  le rythme s’accélère : 150.000 pour la seule journée de mardi, portant le total à 650.000, ce qui représente non seulement la quasi-totalité des personnels de santé mais encore 25% des plus de soixante ans, la population à haut risque. Et les vaccinations se poursuivent à un rythme effréné ; on espère atteindre plus vite que prévu les deux millions de personnes les plus vulnérables et se tourner vers l’ensemble de la population. Des chiffres qui font rêver un peu partout en Europe, où on peine à mettre au point une politique de vaccination.

Soudain Israël devient le pays de référence. Intolérable pour certains. France Inter ouvre le bal et s’indigne : «Comment comprendre la décision de ne pas vacciner les prisonniers palestiniens en priorité, comme les autres incarcérés ?».   Passons sur ce «en priorité»  insolite et venons-en au fait :  les prisonniers palestiniens vont eux-aussi bénéficier du vaccin, comme le reste de la population carcérale. Le responsable du dossier des prisonniers au sein de l’Autorité palestinienne l’a lui-même confirmé. L’Ambassade d’Israël en France a condamné ces propos et demandé une rétractation.

En tout cas lesdits prisonniers, certains purgeant de lourdes peines pour de sanglants attentats contre des civils israéliens, sont mieux lotis que leurs concitoyens de Gaza et de l’Autorité palestinienne où l’on attend encore l’arrivée du premier vaccin faute de s’en être préoccupé à temps, s’en remettant comme d’habitude à l’aide extérieure. «Sous perfusion humanitaire, Gaza s’alarme d’une flambée de Covid-19» rapporte Le Monde du 28 décembre qui cite l’ex-ministre de la santé du Hamas : «Après des années de blocus, le système de santé à Gaza est sous pression, les ressources sont très limitées».

Que voulez-vous, le Hamas, le Djihad palestinien, le Front Populaire pour la Libération de la Palestine et quelques autres groupuscules de la bande de Gaza viennent de se livrer à de grandes manœuvres militaires, déployant un arsenal impressionnant et envoyant des dizaines de missiles vers la mer en préparation, selon le Wall Street Journal, pour une guerre possible avec Israël. Entre le beurre – le bien être de sa population – et les canons – la volonté de détruire Israël, les dirigeants du Hamas et leurs alliés ont fait leur choix depuis longtemps.  

Quant à l’Autorité palestinienne, qui en est encore à chercher une source de vaccins, pour ne pas dire à en mendier, elle-aussi a ses priorités. Pas question d’utiliser les sommes considérables si généreusement dispensées par des pays arabes frères et les organisations internationales pour la santé de la population. Il faut assurer le niveau de vie de ses dirigeants et assurer des rentes confortables aux terroristes emprisonnés en Israël et à leurs familles.  Ajoutons qu’Israël a déclaré qu’en cas de surplus de vaccins il envisagera d’en faire profiter l’Autorité palestinienne. Gageons que ces précisions ne décourageront pas les détracteurs de l’État hébreu.

Article original


Aperçu de l’actualité

 

Veuve d’Arafat: la deuxième Intifada était une erreur

Le monde.co.il, 2 janvier 2021

Journal Yedioth Aharonot lors d’une nouvelle interview avec Suha Arafat:

Suha Arafat reçoit 22 millions de dollars par an de l’Autorité palestinienne!

« Israël n’a pas tué Arafat. Ceux qui l’ont tué étaient des personnalités palestiniennes et des factions en compétition pour l’autorité. »

« La deuxième Intifada était une erreur stratégique, et c’est un point noir dans l’histoire d’Arafat. »

 

_________________________

 

Fêtes du Jour de l’an. Le caviar acheté en France peut-il être israélien?

Israelvalley Desk|, janvier 2nd, 2021

 

C’est très sérieux. L’un des meilleurs caviars au monde vient des parcs aquatiques du Kibboutz Dan en Israël. En 1992, les aquaculteurs Yigal Ben-Tzvi et Avshalom Hurvitz, qui ont grandi dans le Kibboutz Dan où  ils ont dirigé des élevages de poissons, font un voyage en Russie pour acheter quelques exemplaires d’œufs d’esturgeons de qualité pour les faire éclore et grandir afin de fournir les israéliens d’origine russe qui aiment cette variété de poissons.

______________________________________

À Gaza, une société israélienne transforme l’air en eau

AFP

Times of Israel, 5 janvier 2021

Watergen, société appartenant à un homme d’affaires russo-israélien, a créé un générateur d’eau solaire qui extrait l’eau potable directement de l’air.

Donate CIJR

Become a CIJR Supporting Member!

Most Recent Articles

Zionism, An Indigenous Struggle: Aboriginal Americans and the Jewish State — partial listing

0
Edited by: Nathan Elberg & Machla Abramovitz Contents Foreword: Machla Abramovitz Introduction: Nathan Elberg 1-The Convergence of the Native American and Jewish Narratives in our Times: Jay Corwin...

L’accord sur le nucléaire iranien : 5+1-1…

0
Times of Israel, AVR 25, 2021 En essence, l’accord des 5 +1 sur le nucléaire iranien permettait à l’Iran de développer librement la technologie nucléaire...

AN INTERNATIONAL CELEBRATION OF THE 101ST ANNIVERSARY OF THE SAN REMO CONFERENCE;

0
April 19, 2021 "Why is Educating about Israel's Rights to the Land More important Now Than Ever." Doris Strub Epstein In 1917, in the sleepy little town...

Seymour Mayne Jerusalem Poems

0
To Read Poems Please Visit: https://isranet.org/publications/  

Subscribe Now!

Subscribe now to receive the
free Daily Briefing by email

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

  • Subscribe to the Daily Briefing

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.