Thursday, December 8, 2022
Thursday, December 8, 2022
Get the Daily
Briefing by Email

Subscribe

Communiqué: Netanyahu est-il au centre ou “à droite toute”?


Citation de la semaine:

“La politique, c’est ce qui est faisable”

Max Weber, Le Savant et le politique


 

Table des Matières

Herzog désigne officiellement Netanyahu pour former un gouvernement

Netanyahu pourra-t-il gouverner « pour tous les Israéliens » au vu de sa coalition ?

 

Aperçu de l’actualité:


Herzog désigne officiellement Netanyahu pour former un gouvernement

Le président a dit “ne pas oublier” ni “minimiser” les accusations à l’encontre du chef du Likud et rappelé que la Cour suprême l’avait déjà autorisé à former une coalition

Le chef du Likud Benjamin Netanyahu (à gauche) et le président Isaac Herzog à la résidence présidentielle à Jérusalem, le 13 novembre 2022. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Arrivé en tête des législatives en Israël avec ses alliés d’extrême droite et ultra-orthodoxes, Benjamin Netanyahu a été officiellement désigné dimanche pour former un gouvernement.

Son gouvernement pourrait être le plus à droite de l’histoire d’Israël, une éventualité qui a suscité d’emblée des craintes localement et à l’international.

Plus tôt cette semaine, une majorité de députés, 64 sur les 120 du Parlement élu le 1er novembre, ont recommandé au président Isaac Herzog de confier à Netanyahu la tâche de mettre sur pied une nouvelle équipe ministérielle.

« Je vous donne le mandat de former un gouvernement », a déclaré dimanche le président Herzog aux côtés de Netanyahu, lors d’une conférence de presse à Jérusalem.

Netanyahu revient aux affaires malgré son inculpation pour corruption dans une série d’affaires et alors que son procès est en cours. … SOURCE


Netanyahu pourra-t-il gouverner « pour tous les Israéliens » au vu de sa coalition ?

Après avoir accepté le mandat remis par le président, dimanche, qui lui a confié la responsabilité de former le gouvernement, le prochain Premier ministre Benjamin Netanyahu a voulu user de ses plus grands talents diplomatiques en adoptant un ton le plus conciliant qu’il soit.

En contraste avec le discours prononcé le soir de sa victoire aux élections, il a cette fois fait référence à deux reprises à la démocratie israélienne. Il a souligné l’impératif de garantir « les droits individuels de tous les citoyens » et il s’est engagé à être le Premier ministre de tous les Israéliens – « de ceux qui ont voté pour moi et de ceux qui n’ont pas voté pour moi ».

Prenant ses distances avec la rhétorique incendiaire qu’il avait employée pendant toute la campagne – fustigeant et dénonçant régulièrement ses adversaires, ces « gauchistes » qui venaient « mettre en danger l’existence même d’Israël » – il a juré de faire en sorte d’élargir les sphères de consensus dans le pays et de renforcer l’unité nationale parce que, a-t-il dit, « nous, citoyens d’Israël, sommes tous frères et nous sommes tous destinés à vivre les uns à côté des autres, avec toutes nos différences et tous nos contrastes ».

Et il s’est voulu rassurant auprès des alliés régionaux et des potentiels partenaires d’Israël, soulignant sa détermination à conclure de nouveaux accords, affirmant que la majorité des populations de la région ont soif de paix et disant que si l’élargissement des accords de paix permettront de mettre fin au conflit opposant Israël aux pays arabes, ils présentent également le potentiel d’entraîner, à terme, la fin du conflit israélo-palestinien.

Il a reconnu que la formation attendue de son gouvernement de droite, d’extrême-droite et religieux – les partis qui le constituent ont remporté à peine la moitié du vote populaire – avait entraîné la panique dans certains cercles, avec la perspective d’un pays « entrant dans un tunnel sombre », d’une « fin d’Israël ». Il a toutefois écarté d’un revers de la main ces discours apocalyptiques en disant qu’ils étaient prévisibles et infondés. … SOURCE

 


Aperçu de l’actualité:


 

Trois pères, trois enterrements : Les victimes de l’attentat d’Ariel inhumées

16 novembre 2022,

Deux des trois hommes tués mardi lors d’une attaque terroriste dans l’implantation d’Ariel en Cisjordanie, ont été enterrés mercredi lors de funérailles distinctes.


Le vote de Kiev à l’ONU contre Israël est « une grave erreur », selon un proche de Zelensky

14 novembre 2022

Le bras droit du président ukrainien Volodymyr Zelensky, Alexey Arestovych, a déclaré dimanche que le soutien ukrainien à une résolution des Nations Unies contre Israël était « une grave erreur ».

Donate CIJR

Become a CIJR Supporting Member!

Most Recent Articles

Sukkah in the Skies with Diamonds

0
  Gershon Winkler Isranet.org, Oct. 14, 2022 “But my father, he was unconcerned that he and his sukkah could conceivably - at any moment - break loose...

Open Letter to the Students of Concordia re: CUTV

0
Abigail Hirsch AskAbigail Productions, Dec. 6, 2014 My name is Abigail Hirsch. I have been an active volunteer at CUTV (Concordia University Television) prior to its...

« Nous voulons faire de l’Ukraine un Israël européen »

0
12 juillet 2022 971 vues 3 https://www.jforum.fr/nous-voulons-faire-de-lukraine-un-israel-europeen.html La reconstruction de l’Ukraine doit également porter sur la numérisation des institutions étatiques. C’est ce qu’a déclaré le ministre...

Israël-Hezbollah – La réponse est brillante mais insuffisante

0
5 juillet 2022, Jforum.fr Interception de drones du Hezbollah : « Les dilemmes posés aux décideurs » Samedi, nos forces, qui comprenaient des navires lance-missiles et un avion...

Subscribe Now!

Subscribe now to receive the
free Daily Briefing by email

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

  • Subscribe to the Daily Briefing

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.