Monday, October 3, 2022
Monday, October 3, 2022
Get the Daily
Briefing by Email

Subscribe

Israël et la monarchie britannique: une relation tumultueuse dont les sources remontent au Mouvement de résistance hébraïque de 1946-47

Citation de la semaine: 
« La mort de la reine est le début de la fin d’une époque. »
Yitzhak Herzog, président d’Israël

Table des Matières


LE VRAI VISAGE DU TERRORISME JUIF Trois groupements mènent la guerre contre ” la politique impérialiste ” britannique

Maurice FERRO

Le Monde  22 juin

Pourquoi la défunte reine Elizabeth d’Angleterre n’a jamais visité Israël ? La Jordanie oui, l’Egypte oui, et plus de 120 pays, mais pas Israël…

Dmitri Shapiro. La Société juive et la Reine Elisabeth

Aperçu de l’actualité:


 

LE VRAI VISAGE DU TERRORISME JUIF Trois groupements mènent la guerre contre ” la politique impérialiste ” britannique

Maurice FERRO

Le Monde  22 juin

Tel-Aviv, juin. – Depuis 1945, une transformation profonde s’est produite dans le terrorisme juif. La méthode anarchiste de l’attentat individuel semblait visiblement dépassée. De l’échelon du meurtre, dont le caractère politique n’altère point l’empreinte criminelle, qu’il s’agisse d’un lord Moyne, d’un préfet de police ou d’un quelconque militaire ou agent administratif, les terroristes passèrent au plan de la lutte ouverte et franche, toutes forces déployées.

Ils décidèrent alors de ne plus s’attaquer aux gens mais aux édifices, aux dépôts d’armes et de munitions, aux parcs d’aviation, aux voies de communication. Car ils ne nourrissent de haine ni à l’égard de l’Anglais, soldat faisant son devoir en service commandé, ni, surtout, envers le peuple arabe. L’objet de leur ressentiment n’est même pas l’empire britannique. Les Juifs, pendant toute la durée des hostilités, l’ont aidé sans mesure à combattre le nazisme et le fascisme. C’est à la ” politique britannique impérialiste ” que les organismes sionistes de combat ont officiellement déclaré la guerre. La réprobation générale, qui au début stigmatisa les agressions personnelles, a progressivement fait place en Palestine à une atmosphère de sympathie pour ceux que les communiqués officiels nomment encore ” terroristes “. Il n’est pas, croyons-nous, jusqu’aux Arabes, dont le respect de la force est légendaire, qui ne manifestent à leur endroit une certaine admiration… SOURCE




 

Pourquoi la défunte reine Elizabeth d’Angleterre n’a jamais visité Israël ? La Jordanie oui, l’Egypte oui, et plus de 120 pays, mais pas Israël…

 

De par sa position, Élisabeth II a visité de nombreux pays dans le monde. Elle a visité le Canada, bien sûr puisqu’elle était leur reine et la reine du Commonwealth, pas moins de 27 fois. Jamais Israël.

Le « président » de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, avait exigé des excuses de la Grande-Bretagne, dans un discours prononcé devant l’Assemblée générale des Nations unies en septembre 2017, à l’occasion du centenaire de la déclaration Balfour.

  • Après avoir passé l’âge de 50 ans, elle avait visité 43 pays différents autour du globe. Mais pas d’Israël.
  • Avant sa mort, elle avait en tout visité plus de 120 pays. Mais toujours pas d’Israël.
  • La région du Moyen-Orient était pourtant sur sa liste, puisqu’elle s’est rendue en Jordanie, en Égypte, en Arabie Saoudite, au Qatar et dans plusieurs régions d’Afrique du Nord – mais Israël ne figurait pas sur sa carte. La Reine ne s’y est jamais rendue.

La visite d’Elizabeth II en Jordanie en 1984 a été accueillie de manière amère, lorsqu’elle a exprimé son soutien à la « lutte » des Arabes et son opposition aux actions d’Israël dans la région.

Le président Herzog a invité la reine à visiter le pays, elle n’a pas donné suite.

Pourquoi ? Il n’y a pas, pour l’instant, d’explication officielle, seulement des hypothèses.

  • La première, comme « vengeance » pour la violente résistance israélienne au mandat britannique.
  • La seconde, pour avoir établi un Etat sur les ruines du mandat.
  • Une autre raison est la peur d’un boycott pétrolier arabe. BP (Britsih Petroleum) est un des plus grands producteur de pétrole au monde)…. SOURCE


Dmitri Shapiro. La Société juive et la Reine Elisabeth

Les Juifs du monde entier réfléchissent au règne consécutif de 70 ans de la reine Elizabeth II après sa mort jeudi et à ce qu’elle signifiait pour la communauté juive.
Peu de temps après l’annonce de la nouvelle, le grand rabbin britannique Ephraim Mirvis a publié une vidéo dans laquelle il exprimait les condoléances de la communauté juive de tout le Commonwealth.
Mirvis a déclaré que la reine incarnait “les valeurs les plus nobles de la société britannique” et était un “rocher de stabilité” dans un monde en constante évolution, et qu’elle entretenait une relation chaleureuse avec la communauté juive.

Selon Mirvis, elle était particulièrement attachée aux relations interreligieuses et à la mémoire de l’Holocauste.

“Je me souviens qu’à une occasion, elle m’a montré, à moi et à ma femme, des objets d’intérêt et de valeur juifs dans sa collection privée au château de Windsor, y compris un rouleau de la Torah sauvé de la Tchécoslovaquie pendant l’Holocauste”, a-t-il déclaré. “Son affection pour le peuple juif était profonde et son respect pour nos valeurs était palpable.”

L’intérêt de la reine à soutenir les survivants de l’Holocauste s’est également étendu à son travail caritatif, devenant la fondatrice et la marraine du Holocaust Memorial Day Trust (HMDT) en 2005, quatre ans après avoir assisté au premier Holocaust Memorial Day en 2001. et a financé un organisme de bienfaisance pour promouvoir et soutenir la Journée commémorative de l’Holocauste.

“La communauté juive est vraiment en deuil avec le reste du Royaume-Uni. Nous sentons vraiment que nous avons perdu, je pense que quelqu’un l’a décrite comme la grand-mère de la nation”, a déclaré Olivia Marks-Woldman, directrice générale du HMDT, dans une interview avec JNS. “Elle a été là toute notre vie – sept décennies.” SOURCE


 

Aperçu de l’actualité: 


Pour la première fois : le chef d’état-major marocain a été reçu par la garde d’honneur israélienne

Pour la première fois : Le chef d’état-major marocain Dokur Darmi Al-Farouk Belkhir s’est rendu en Israël et a été reçu ce mardi matin  par une garde d’honneur conduite par le chef d’état-major général de corps d’armée. Aviv Kochavi.

 


Aujourd’hui (jeudi), Israël a une fois de plus réitéré son opposition au renouvellement de l’accord nucléaire

Donate CIJR

Become a CIJR Supporting Member!

Most Recent Articles

Open Letter to the Students of Concordia re: CUTV

0
Abigail Hirsch AskAbigail Productions, Dec. 6, 2014 My name is Abigail Hirsch. I have been an active volunteer at CUTV (Concordia University Television) prior to its...

« Nous voulons faire de l’Ukraine un Israël européen »

0
12 juillet 2022 971 vues 3 https://www.jforum.fr/nous-voulons-faire-de-lukraine-un-israel-europeen.html La reconstruction de l’Ukraine doit également porter sur la numérisation des institutions étatiques. C’est ce qu’a déclaré le ministre...

Israël-Hezbollah – La réponse est brillante mais insuffisante

0
5 juillet 2022, Jforum.fr Interception de drones du Hezbollah : « Les dilemmes posés aux décideurs » Samedi, nos forces, qui comprenaient des navires lance-missiles et un avion...

Premier discours de Lapid – premières réactions du Likoud

0
Par Rav Henri Kahn - 3 juillet 2022 http://www.kountrass.com/premier-discours-de-lapid-premieres-reactions-du-likoud/ Le parti Likoud répond ce soir (samedi) par 5 critiques au discours « je crois » prononcé par le Premier ministre Yair...

Subscribe Now!

Subscribe now to receive the
free Daily Briefing by email

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

  • Subscribe to the Daily Briefing

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.