Tuesday, January 18, 2022
Tuesday, January 18, 2022
Get the Daily
Briefing by Email

Subscribe

Communiqué: L’année 2022 s’annonce sous le signe de la guerre psychologique contre Israël

Citation de la semaine: 
“Ils ont essayé de nous tuer, nous avons gagné, mangeons”
Boutade résumant le suc de chaque fête juive.

Lapid : 2022 sera une année de campagnes anti-israéliennes à l’international
Times of israel ,3 janvier 2022,

 

Human Rights Watch et d’autres ONG ont une vocation exclusivement destructrice envers Israël.

La falsification de l’Histoire juive

L’escalade de la guerre juridique internationale contre Israël, blanc-seing à l’antisémitisme de masse

 


Lapid : 2022 sera une année de campagnes anti-israéliennes à l’international
Times of israel ,3 janvier 2022,

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a averti lundi, qu’Israël devra affronter d’intenses campagnes cherchant à décrire le pays comme un État d’apartheid en 2022.

« Nous pensons qu’au cours de l’année qui commence aujourd’hui, il va y avoir des débats sans précédent en termes de venin et de radioactivité autour ‘d’Israël, l’État d’apartheid’, » a dit Lapid pendant une conférence de presse organisée via Zoom avec des journalistes israéliens.

« En 2022, ce sera une menace tangible », a-t-il prédit.

Lapid a évoqué les campagnes palestiniennes menées contre Israël devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye et l’établissement, par le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, d’une « commission d’enquête permanente » – l’outil le plus puissant à la disposition du Conseil – concernant le traitement par Israël des Palestiniens, notamment pendant l’opération Gardien des murs de mai 2021.

« La commission d’enquête sur l’Opération gardien des murs est sans précédent parce qu’elle n’a pas d’échéance, parce que sa portée n’est pas limitée et parce qu’elle est très bien financée et que de nombreuses personnes travaillent dessus », a souligné le chef de la diplomatie israélienne.

Lapid a fait remarquer que cette commission d’enquête bénéficiait d’un budget de 5,5 millions de dollars, et qu’elle employait 18 personnes. À titre de comparaison, la commission d’enquête qui examine actuellement la guerre civile en Syrie dispose d’un budget annuel d’environ 2,5 millions de dollars et emploie 12 personnes.

Source original


Human Rights Watch et d’autres ONG ont une vocation exclusivement destructrice envers Israël.

Il y a un changement distinct dans la terminologie en ce qui concerne la façon dont les médias mondiaux couvrent Israël et le conflit régional, affirme Daniel Pomerantz, PDG de HonestReporting, un observatoire qui surveille les préjugés contre Israël dans les médias pour les combattre. Mais les grandes tendances peuvent-elles changer ? S’adressant à  Israel Hayom, Pomerantz a déclaré que tout n’était pas perdu.

Q : Vous avez fait votre aliya à l’âge de 36 ans et vous avez perdu tout votre argent après avoir lancé Playboy Israël. Après cela, l’histoire commence à devenir intéressante.

« J’ai terminé mes études de droit et j’ai ouvert un cabinet d’avocats à New York. En 2011 j’ai fait mon alyah, et c’est vrai que j’étais le franchisé du magazine Playboy en Israël, qui à un moment donné a fermé. Durat cette période, je n’avais pas du tout d’argent et j’ai commencé à faire du bénévolat avec l’armée israélienne. A 40 ans, j’ai répondu à une offre d’emploi de HonestReporting, qui travaille pour une obtenr une couverture plus équitable d’Israël dans les médias internationaux, et à partir de là, on peut dire que j’ai amorcé un virage. L’expérience que j’ai réunis, ma familiarité avec l’état d’esprit de l’Amérique et le lien avec Israël, ainsi que mon expérience en tant qu’avocat et mon désir d’aider et d’avoir de l’influence, m’ont permis de décrocher le poste, et le reste appartient à l’histoire.”

Source original


La falsification de l’Histoire juive

Une fois encore, l’ONU adopte des résolutions mensongères et diffuse une réécriture de l’Histoire des Juifs à Jérusalem. Le 26 novembre 2021, l’Assemblée générale a adopté une résolution qui ne fait aucune référence au Mont du Temple, autrefois le Temple de Salomon.
Comment donc accepter uniquement le nom arabe, Haram al-Sharif, sans mentionner les liens irréfutables des Juifs et des Chrétiens.
Comment l’’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) publie systématiquement de faux récits sur Jérusalem niant intentionnellement le lien historique du peuple juif avec sa ville sainte. En mai 2016, l’UNESCO a décidé que le Mur occidental (Mur des Lamentations, Kotel) devrait être désigné avec des guillemets, et adopte le terme Al-Buraq.  
Ces distorsions sont des violations flagrantes du statut de l’UNESCO et de sa vocation. Elles figurent dans tous les discours sur Jérusalem et dans les médias internationaux, au sein des universités et parlements.
Donc, ce qui était axiomatique il y a deux siècles est aujourd’hui remis en cause.
Voilà que chacun ose parler de Jérusalem sans connaître en réalité son histoire.
J’ai été diplomate pendant plus de trois décennies, en première ligne du combat d’Israël pour la reconnaissance de la Sainte Ville. 
Après 30 ans, je suis toujours surpris par l’ampleur de la désinformation et par la profondeur de l’ignorance concernant notre capitale. L’ignorance face aux preuves irréfutables de son passé historique, des faits de l’histoire contemporaine et de l’actualité.

Source original


L’escalade de la guerre juridique internationale contre Israël, blanc-seing à l’antisémitisme de masse

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a été fondé en 2006 et a rapidement décidé que la diabolisation d’Israël serait un point permanent à l’ordre du jour.

Lors de l’Assemblée générale des Nations Unies la semaine dernière, une grande majorité des pays membres ont voté pour financer généreusement une inquisition permanente contre l’État juif. Les États membres ont financé le fonctionnement d’une « commission d’enquête internationale indépendante en cours » contre Israël.

La commission, dirigée par des ennemis déclarés d’Israël avec de longs antécédents de diabolisation de l’État d’Israël et de son peuple, a été formée par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies lors d’une session spéciale en mai. Son objectif est de nier et de rejeter le droit d’Israël à exister, son droit à l’autodéfense, son droit d’appliquer ses lois et les droits de ses citoyens à leurs propriétés et à leur vie même.

La décision du Conseil des droits de l’homme de former sa nouvelle inquisition permanente constitue une escalade sans précédent de la guerre politique que l’ONU mène contre Israël depuis 50 ans. Pour saisir le danger, il est nécessaire de comprendre comment les ennemis d’Israël opèrent à l’ONU et comment opèrent leurs partenaires en Europe et en Israël lui-même.

Source original


Aperçu de l’actualité

Israël comptera bientôt 10 millions d’habitants

Israël compte près de 9,5 millions d’habitants, a indiqué le Bureau central des statistiques (CBS) dans des données publiées jeudi pour marquer la fin de l’année 2021.

Le comprimé anti-Covid de Pfizer distribué aux premiers patients en Israël

3 janvier 2022,

Deux caisses d’assurance-maladie ont envoyé le médicament à quelques malades choisis et présentant une forme non grave de la maladie mais dont l’état pourrait s’aggraver

Donate CIJR

Become a CIJR Supporting Member!

Most Recent Articles

THE CONTINUING PLIGHT OF THE YAZIDI PEOPLE; NEW DOCUMENTARY

0
Doris Strub Epstein The nightmare began on August 3, 2014.   ISIS militants attacked the Yezidis in their millennial-old homeland in northern Iraq, killing thousands...

Zionism, An Indigenous Struggle: Aboriginal Americans and the Jewish State — partial listing

0
Edited by: Nathan Elberg & Machla Abramovitz Contents Foreword: Machla Abramovitz Introduction: Nathan Elberg 1-The Convergence of the Native American and Jewish Narratives in our Times: Jay Corwin...

L’accord sur le nucléaire iranien : 5+1-1…

0
Times of Israel, AVR 25, 2021 En essence, l’accord des 5 +1 sur le nucléaire iranien permettait à l’Iran de développer librement la technologie nucléaire...

AN INTERNATIONAL CELEBRATION OF THE 101ST ANNIVERSARY OF THE SAN REMO CONFERENCE;

0
April 19, 2021 "Why is Educating about Israel's Rights to the Land More important Now Than Ever." Doris Strub Epstein In 1917, in the sleepy little town...

Subscribe Now!

Subscribe now to receive the
free Daily Briefing by email

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

  • Subscribe to the Daily Briefing

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.